1. 2000-lightyearsfromhome:

 

Hat Seller lower East side New York ca.1933 
Photo: Underwood & Underwood 

    2000-lightyearsfromhome:

     

    Hat Seller lower East side New York ca.1933 

    Photo: Underwood & Underwood 

  2. And now we’re supposed to go back to our normal lives. That’s what people do. They have these amazing experiences with another person, and then they just go home and clean the bathroom or whatever.

    — Susane Colasanti, When It Happens  (via larmoyante)

  3. breathingvioletfog:


Bert Hardy - Millions Like Her, Betty Burden, A Shopgirl, Birmingham, 1951.

    breathingvioletfog:

    Bert Hardy - Millions Like Her, Betty Burden, A Shopgirl, Birmingham, 1951.

    (Source: firsttimeuser)

  4. pagewoman:

Home of Claude Monet, Giverny, France by Ann Dixon

    pagewoman:

    Home of Claude Monet, Giverny, France by Ann Dixon

  5. jacquesdor:

photo Djamila Calin ©Acide est le cœur des hommes, texte, jeu et mise en scène de Jacques Dor. Avec la comédienne Fanny Fezans / lumière Stéphane Dornet (spectacle créé en janvier 2011). « Cette nuit-là, j’écoute la radio. Une femme parle, je ne sais pas qui elle est, je ne sais pas de quoi elle parle, mais sa voix, son débit, le courant profond de cette parole, m’immobilisent dans l’écoute : je suis saisi, impossible de décrocher de cette voix, de ce récit, de cette émotion enfouie sous des phrases simples. Cette femme raconte, sans détour, l’assassinat de son petit garçon et d’un autre, il y a 23 ans. Cette femme cherche depuis, inlassablement, la vérité, le coupable. Pas trace de la moindre haine pourtant, une parole sage et qui vous transperce, vous cloue sur place et vous dévaste. » 
… Quand s’élève la voix rapportée de la mère, on demeure cloué par les mots, tétanisé dans l’écoute, captivé par le ressassement. (Catherine Robert, La Terrasse)

    jacquesdor:

    photo Djamila Calin ©
    Acide est le cœur des hommes,
    texte, jeu et mise en scène de Jacques Dor.
    Avec la comédienne Fanny Fezans / lumière Stéphane Dornet (spectacle créé en janvier 2011).

    « Cette nuit-là, j’écoute la radio. Une femme parle, je ne sais pas qui elle est, je ne sais pas de quoi elle parle, mais sa voix, son débit, le courant profond de cette parole, m’immobilisent dans l’écoute : je suis saisi, impossible de décrocher de cette voix, de ce récit, de cette émotion enfouie sous des phrases simples. Cette femme raconte, sans détour, l’assassinat de son petit garçon et d’un autre, il y a 23 ans. Cette femme cherche depuis, inlassablement, la vérité, le coupable. Pas trace de la moindre haine pourtant, une parole sage et qui vous transperce, vous cloue sur place et vous dévaste. »

    Quand s’élève la voix rapportée de la mère, on demeure cloué par les mots, tétanisé dans l’écoute, captivé par le ressassement.
    (Catherine Robert, La Terrasse)

  6. painters-in-color:

Impressionist painter Camille Pissarro with his mobile easel, c.1895.  Colorized by painters-in-color

    painters-in-color:

    Impressionist painter Camille Pissarro with his mobile easel, c.1895.
    Colorized by painters-in-color

  7. adhemarpo:

Pablo Picasso, Studio Paris  - 1944 - Dame aux artichauts  

    adhemarpo:

    Pablo Picasso, Studio Paris  - 1944 - Dame aux artichauts  

  8. vandalysm:

slvgallo.

    vandalysm:

    slvgallo.

  9. hladky:

    stayyoungzine:

    Jamie Hladky

    Little feature on @stayyoungzine today - thanks @pauljohnnelson!

  10. lawrenceleemagnuson:

Moise Kisling (Poland 1891-1953 France)Paysage de Sanary  oil on canvas 22 x 27 cm

    lawrenceleemagnuson:

    Moise Kisling (Poland 1891-1953 France)
    Paysage de Sanary
    oil on canvas 22 x 27 cm

  11. jesuisperdu:

1910-again:

Charles Burchfield, Forest Fire in Moonlight 1920

=]

    jesuisperdu:

    1910-again:

    Charles Burchfield, Forest Fire in Moonlight 1920

    =]

  12. secretcinema1:

Dust Storm, Rajasthan, India, 1983, Steve McCurry

    secretcinema1:

    Dust Storm, Rajasthan, India, 1983, Steve McCurry

  13. 30 August 2014

    59 notes

    Reblogged from
    hladky

    hladky:

Tumut NSW, 2014website / tumblr / flickr / blog

    hladky:

    Tumut NSW, 2014
    website / tumblr / flickr / blog

  14. woutervandevoorde:

Tumut Sunrise

    woutervandevoorde:

    Tumut Sunrise

  15. C’est ce trois fois rien, de quotidien, de frôlements, de regards, de démarches, de mots pour ne rien dire, ou pas grand chose, qui habitent les êtres et les soulèvent et animent leurs mains de paroles et de gestes simples. Les grands mots, les grandes pensées n’existeraient pas, sans ces bas-fonds merveilleux des petites choses partagées.

    — jacques dor© (via jacquesdor)